Adopter une démarche RSE en entreprise : quelles solutions ?


La transition écologique en entreprise est rendue nécessaire par l’urgence climatique. Avec les changements climatiques qui sont devenus visibles, il y a une véritable prise de conscience de notre impact sur la planète. C’est ainsi que de nouveaux modèles d’affaires doivent émerger afin de la préserver.

En entreprise, adopter une démarche RSE est devenu indispensable pour trouver des solutions pérennes. Pour les évoquer, nous avons reçu Fabrice Bonnifet, Directeur développement durable & Qualité, Sécurité, Environnement du Groupe Bouygues.



RSE : définition d’une démarche devenue incontournable


Le sigle RSE signifie « Responsabilité sociétale des entreprises ». Notre invité nous explique que cette notion existe depuis une vingtaine d’années. Elle répond à une norme, la norme ISO 26 000 qui définit son périmètre d’action autour des questions sociales et environnementales. Toutefois, la démarche RSE se fait sur la base du volontariat.


Fabrice Bonnifet nous explique que désormais, la démarche RSE a changé de statut dans l’écosystème de l’entreprise. Elle a pris un virage « plus stratégique » afin d' « accompagner les entreprises dans leur transition écologique ». La RSE se déploie sur deux volets indissociables :

  • Social : autour des problématiques de mixité, d’accidents du travail et du handicap ;

  • Environnemental : il concerne les rejets de déchets, la consommation d'énergie et l’utilisation des ressources de la planète.


Les entreprises engagées dans cette démarche doivent :

  • Rendre compte de leur consommation d’énergie et de leur gestion des déchets ;

  • Récupérer toutes les données qui y sont liées et les traiter ;

  • Trouver des solutions pour trouver un modèle d’affaires qui préserve davantage les écosystèmes naturels tout en assurant la croissance de l’entreprise.


Selon notre invité, il serait souhaitable d’avoir une « législation durcie » pour inciter toutes les entreprises à agir. Pour lui, « des solutions existent dans tous les secteurs », mais « il faut accélérer ».




Transition écologique : quelles solutions envisager ?


« Produire de la valeur autrement » est possible en changeant le modèle d’affaires des entreprises. Les produits sont souvent conçus avec une notion d’obsolescence programmée pour inciter les consommateurs à racheter de nouveaux produits. Or, ce modèle a un impact négatif sur la planète à cause des émissions à effet de serre liées à leur production. Pour mener leur transition écologique, les entreprises doivent changer de positionnement et concevoir des produits durables.


Pour cela, de nouveaux modèles peuvent être adoptés :

  • Développer la location pour des produits dont l’usage est ponctuel plutôt que l’achat. En mutualisant l’utilisation d’un produit, on réduit ainsi la pression sur les ressources naturelles.

  • Développer la recyclabilité des matières premières. Par exemple, les constructeurs de smartphones pourraient récupérer les composants de leurs appareils et les réutiliser dans la production de nouveaux modèles.

  • Utiliser de nouveaux matériaux de construction pour consommer moins de carbone.


En effet, le secteur du bâtiment est celui qui produit le plus de carbone. Il émet 30 % de gaz à effet de serre. Il produit aussi 40 millions de tonnes de déchets ! Chez Bouygues, la recherche de bio-ressources et l’utilisation de béton bas carbone est une priorité. L’objectif est de bâtir d’ici 2030, 30 % des logements avec ces matériaux.


Par ailleurs, d’autres pistes sont à explorer :

  • Utiliser des ressources biologiques comme le bois ;

  • Recycler les matières premières des constructions en imaginant des bâtiments que l’on puisse démonter pour en construire d’autres.



Comment expliquer la nécessité d’une démarche RSE en entreprise ?


Pour Fabrice Bonnifet, l’essentiel est de « faire de la pédagogie ». La sobriété pose le problème de la liberté. Certaines personnes considèrent des mesures contraignantes comme punitives ! Et même si le changement climatique est aujourd’hui bien visible, il existe toujours des climato-sceptiques. Dans ce cas, comment convaincre de la nécessité de mener une démarche RSE ?



Notre invité nous fournit quelques pistes :

  • Se former ;

  • Organiser des ateliers avec de scientifiques ou des influenceurs impliqués dans la lutte contre le réchauffement climatique ;

  • Informer avec des supports de communication divers : livres, documentaires, podcast ;

  • Populariser les alternatives sobres ;

  • Oser l’innovation en proposant de nouvelles manières de concevoir ou d’utiliser des produits.


Pour adopter une « écolonomie », un nouveau modèle économique qui préserve le vivant, la communication est essentielle. Pour cela, les réseaux sociaux sont aussi un bon canal pour « faire passer un maximum d’informations au plus grand nombre ». À condition de conserver une grande « rigueur scientifique ».




À retenir :


Instaurer une démarche RSE en entreprise permet de s’investir pour trouver des solutions plus sobres et pérennes. Le rôle du responsable RSE est devenu stratégique pour accompagner l’entreprise dans sa transition écologique. Des solutions existent pour tous les secteurs d’activité, mais il faut agir dès maintenant !


L’urgence climatique est réelle et des alternatives sont prêtes à être mises en œuvre. Concevoir et utiliser des produits de manière plus responsable et réutiliser les matières premières font partie des solutions possibles. Pour réussir, il est important de se former et d’informer, et de favoriser l’innovation.




16 vues0 commentaire