DNVB : définition et enjeux des digital native vertical brand





Avez-vous entendu parler des DNVB ? Ce terme désigne les entreprises dont le business model est « Digital Native Vertical Brand ». Ces marques qui vendent leurs produits uniquement en ligne contrôlent l’ensemble de leur chaîne de valeur. Les relations avec les clients et les fabricants sont les plus directes possibles. New Tone Studio a reçu Louise Revert, Responsable Communication chez Wopilo, une marque DNVB pour évoquer ces problématiques. Découvrez les conseils de notre invitée pour une communication efficace !



DNVB : Définition du Digital Native Vertical Brand


Qu’est-ce que les DNVB ? Notre invitée, Louise Revert, définit une marque DNVB comme un « business 100 % en ligne » avec « une maîtrise totale de la chaîne de valeur ». Cela implique un contrôle sur la production et une relation directe avec le fabricant des produits de la marque. Des échanges étroits sont tissés avec ces derniers. Par exemple, Wopilo produit ses oreillers dans un atelier local. Les Digital Native Vertical Brand limitent volontairement les intermédiaires. Cela permet aussi de tendre vers une démarche éco-responsable. Cette verticalité se traduit aussi par une proximité avec les clients avec ces exigences essentielles :



Quels sont les contenus qui fonctionnent dans le cadre d’une DNVB ?


Pour atteindre les exigences que nous venons de citer, il faut des contenus attrayants ! Et ces derniers doivent toucher autant les prospects que les clients. Alors, comment faire ? Misez sur le contenu « informatif » que ce soit pour les campagnes d’e-mailings ou les autres contenus éditoriaux. C’est l’expertise de ces contenus qui vise à se différencier de la concurrence et à fidéliser !


Rassurez-vous, ce n’est pas parce qu’on parle de contenus experts qu’il faut être ennuyeux ! Au contraire, Wopilo a misé sur un ton bienveillant et humoristique et sur une mascotte, Buzz le mouton. Un contenu à retenir ? La « minute sommeil », un carrousel Instagram qui donne des conseils pour bien dormir en répondant à une question pratique.


Et pour faire passer une information de qualité, la marque peut s’appuyer sur un réseau d’experts. Elle a créé un club du sommeil et elle est recommandée chaque jour par des ambassadeurs. Ce sont des professionnels de la santé comme des ostéopathes, des kinésithérapeutes ou des chiropracteurs. Un choix pertinent lié au confort des oreillers ergonomiques de la marque.


Un branding bâti autour d’une expertise qui suscite la confiance ! C’est de cette manière que la réassurance est possible ! On sait que c’est un enjeu de taille lorsque l’on vend uniquement en e-commerce.




Les enjeux du marketing d’influence pour les digital native vertical brand


Le marketing d’influence digital est un enjeu clé pour toutes les marques qui investissent les réseaux sociaux. D’ailleurs, cela ne concerne pas uniquement les DNVB. Pour Camille Revert, il est indispensable de « respecter le ton de l’influenceur en faisant passer le plus possible son message ». Il faut donc trouver le juste équilibre et bien cibler les profils des influenceurs.


Par exemple, pour Wopilo, ce sont des « digital mums » ou des profils fit et santé. Un partenariat avec Major Mouvement, un kiné et créateur de contenus a ainsi permis de réaliser une série de 6 podcasts, puis de vidéos ! Cela va totalement dans le sens du message de la marque qui construit son branding sur un contenu informatif.


La question à se poser avant même de démarcher des influenceurs est « Quels sont mes objectifs sur ce réseau ? ». Selon les spécificités du réseau social choisi, le message doit être adapté.


Comment cela se traduit chez Wopilo ? Dans une approche social media, des vidéos marketing sont diffusées sur Instagram et Youtube. Une partie d’entre elles sont des vidéos d’acquisition postées sur Instagram ; les autres sont destinées à la chaîne Youtube. Elles vont donner lieu à une websérie. Des contenus courts et funs sont aussi proposés sur TiKTok pour faire connaître la marque auprès d’un public plus jeune.


Quels sont les conseils de notre invitée pour communiquer efficacement ?

  • S’intéresser à tous les domaines de la communication ;

  • S’informer sur tous les types de médias et pas seulement le digital : tous connaissent une évolution rapide.

  • Mener une veille concurrentielle ;

  • Tester de manière personnelle les différents réseaux sociaux pour bien les comprendre et adapter son contenu à chacun.



À retenir


Les DNVB ou digital native vertical brand sont des marques qui vendent leurs produits en ligne. Elles prônent une relation avec le fabricant et les clients de la manière la plus directe possible. Dans cette optique, leur communication vise à instaurer une proximité avec les prospects et les clients. Cela passe chez Wopilo par un branding qui recherche à accompagner avec une expertise, mais aussi une grande transparence. Les contenus sont donc construits autour de ces exigences. Le marketing d’influence y joue un rôle central de même que les ambassadeurs de la marque.




31 vues0 commentaire